Ma première exposition de photos – My first exhibition of photographs

Lorsque je pris ma première photo, ce fut quand j’avais 6 ans. C’était une photo mal cadrée, floue de mes parents qui souriaient. Depuis, j’ai toujours gardé un appareil près de moi. J’empruntais très souvent l’appareil familial, puis celui de mon frère, jusqu’au jour où j’ai eu enfin mon propre appareil photo, un Sony α90.
Que ce soit avec les premiers téléphones munis d’un objectif ou un Polaroïd ; je n’ai toujours eu qu’un seul et unique souhait : Capturer le moment.
Lorsque je suis derrière un appareil, je sais que c’est là que je dois être. C’est ma place, mon élément. J’ai une relation très instinctive avec la photographie. J’ai appris les bases, certes, mais les aspects technique et mathématiques ne sont pas ceux qui m’importent le plus : C’est le souvenir. Je tiens à garder cet aspect presque intuitif. Bien-sûr, je commence à connaître quelques grands noms de la photographie, des techniques et des magazines spécialisés. Je prends chacune de mes photos en agissant sérieusement, en faisant attention au moindre détail : Cadrage, lumière et netteté.

___

I was six when I took my very first photograph. It was a very blurred badly-framed photo of my parents who were smiling. Since then, I’ve always kept a camera near me. I often borrowed the family camera and my brother’s until I finally get my own camera, a Sony Sony α90. Whether it was with the first cellphones with a camera included on or my Polaroid, I’ve always wanted to catch the moment.
When I’m behind a camera, that is where I belong. This is my place, I’m in my element. I’ve got a really instinctive relationship with the camera. I learned the basics, but it’s not what matters the most to me: it’s the memory. I love to keep this intuitive part. Of course, I’ve started to know the big names in photography, the techniques and the specialized magazines. When I’m taking a photo, I do it seriously and I’m focusing on each detail: frame, light and sharpness.


Pour moi, la photographie peut vaincre le temps qui passe trop vite
. C’est pour cela que je veux garder avec moi, que ce soit sur carte mémoire ou sur papier, chaque instant : Un détail anodin ou le beau sourire de la personne que j’aime.
Cette passion, je décidais de l’entretenir avec un blog de photographies. Je me suis lancée sur un coup de tête, j’ai demandé à ma mère son avis pour le nom et quelques minutes plus tard ; je rédigeais les grandes lignes éditoriales de mon blog. Une sorte de crédo : Pourquoi se prendre au sérieux quand on peut prendre des photos ? Je trouve que, de nos jours, toute personne achetant un appareil photo est susceptible de se considérer comme plus grand que Robert Capa ou Eliot Elisofon. Le manque d’humilité est quelque chose qui gâche, selon moi, le plaisir de prendre une photographie. Quel que soit votre rapport à la photographie, il faut toujours rester humble. C’est ce que j’essaye de transmettre à travers mon blog. Avec ce blog, je pouvais aussi m’exprimer sur une valeur importante pour moi : Aller vers l’autre.

___

To me, photography can defeat time that goes by. This I why I want to keep each detail, on a memory card or printed on paper: a nice detail, or the smile of the person that I love. I wanted to keep this passion alive with a blog, on which I would post my photographs. I created it on a whim, and I asked my mom about a name for it. A few minutes later, I wrote the editorial policy of my blog: Why taking yourself so seriously while you can take pictures? I really do think that, today, anyone buying a camera is most likely to consider him or herself as the new Robert Capa or Eliot Elisofon. The lack of humility is something that ruins the simple pleasure of taking a photograph. Whatever your relation with photography is, you must be humble. This is what I want to share through my blog. With this blog, I can also express myself about an important value, to me: Be open to people

Toujours sur un coup de tête, je suis partie en avril 2015 à New-York, avec mon frère. Nous avions déjà visité le New-York carte postal fait de Times Square clinquant et d’écureuils de Central Park. Ainsi, nous avions décidé de découvrir, en seulement quelques jours et avec nos moyens, le « vrai » New-York : Les adresses secrètes, les réelles habitudes des citadins. C’est ainsi que nous sommes tombés sur Brooklyn. Je ne saurai trop dire ce que j’aime dans ce quartier : Les commerçants avec qui vous pouvez vraiment discuter, la facette industrielle dotée de charme, la poésie que l’on peut retrouver au coin d’une rue, les familles qui vous sourient, avec qui vous pouvez partager un banc en fin d’après-midi, en observant la très célèbre skyline de l’autre côté de l’East Rivers. C’est pour cela, en grande partie, que ce voyage nous aura marqué.

___

Still on a whim, I’ve been to New-York, in april 2015, with my brother. We already visited the postcard-like New York, made of shiny Times Square and Central Park squirrels. Then, we wanted to discover, only during a few days and with our means, the « real » New-York: Secret spots, real habits of the citizens. And one day, we visited Brooklyn. I don’t know where to start about this district that I really love: storekeepers with who you can really talk to, the industrial and charming aspects, the poetry that is on every corner, families smiling to us, with who you can share a bench while observing the so-called skyline, on the other side of the East Rivers. This is mainly why this trip was really dear to us. 

 

Je n’ai que 22 ans et je suis étudiante, alors j’ai moi-même saisi l’opportunité en contactant une galerie photos de Toulouse aux allures très chaleureuse et intimiste. 20 mètres carrés entre la brique et le plâtre, dans une rue très bruyante qu’est la rue Pargaminières. Je devais faire cette exposition photos, car sinon, je me serais trahie. Faire une exposition de mes propres photographies dans une galerie de la ville où je suis née est une consécration, un rêve. J’ai toujours été encouragée par ma famille et mon ami, par rapport à ma passion ; d’une certaine façon, c’est un moyen de leur rendre hommage.

___

I’m a 22 years old student and I seized the opportunity by contacting an art gallery in Toulouse that seems to be so welcoming and intimate. 20 square meters between bricks and plaster, in a noisy street: the rue Pargaminières. I felt that I really had to plan this exhibition, otherwise I would have betrayed myself. Organizing an exhibition of my own photographs in a gallery in the city I was born was a dream. I’ve always been supported by my family and boyfriend about my passion. It was a sort of tribute to them.

Le 20 juin à partir de 18h, ce sera le début de mon vernissage. Mes quarante photos seront exposées. Mon amie Magali Jacquet, consultante en alimentation et créatrice culinaire, aura concocté un buffet : Bretzels, cookies et eaux de fruits. De 19h à 19h30, un mini concert aura lieu devant la galerie par le chanteur Rockin’Robin. Au programme ? Blues, folk et jazz.  Cette exposition est vraiment MON projet. Je tiens à ce que ce soit un événement agréable, simple et où chacun puisse partager avec l’autre.

___

On June 20th at 6:00 pm, my private viewing will start. My forty photographs will be exposed. My friend Magali Jacquet, food consultant and culinary creator will prepare a buffet: Bretzels, cookies and fruit waters. At 7:00 to 7:30, a concert by Rockin’Robin will start in front of the gallery.  What’s on the program? Blues, folk and jazz. This exhibition is really my project, I want it to be a nice and simple event, during which everyone feels welcome.

 

Affiche officielle 03.JPG

2 réponses sur « Ma première exposition de photos – My first exhibition of photographs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s