Wild Wild Pastel

 

Pour Pâques, cette année, j’avais besoin de retrouver du pastel, certes, mais surtout de grandes bouffées d’air frais. C’est pourquoi, j’ai décidé de « partir à l’aventure » (Nelly Bly durant une demi-journée) aux Jardins des Martels.
Le jardin des Martels se situe à une quarantaine de minutes de Toulouse, tout près de Lavaur (juste à temps pour demander seulement trois fois « Quand est-ce qu’on arrive ? ») et c’est un lieu aussi magnifique que gigantesque. On se perd dans des paysages tout droit sortis de romans d’aventures, on prend quelques instants pour observer les tortues et on savoure le moment, tout simplement. Je pense que ce parc mérite au moins une bonne après-midi pour lui tout seul (et votre appareil photo, en plus).
Une fois rentrée, les bottes pleines de boue et le sourire aux lèvres comme une enfant, j’ai contemplé mon bouquet : un panaché de vert, où s’harmonisent de longues tiges colorées et des anémones.
« Il y a une renoncule qui vient d’éclore, elle va tenir longtemps » m’avait dit Alice, lorsqu’elle m’avait apporté mon bouquet. Alice, c’est la créatrice de ce bouquet, et elle aime faire voyager les gens dans des décors sauvages, à travers son travail.
Je n’ai plus qu’à imprimer quelques photos, sentir le parfum de l’eucalyptus, et continuer de rêver.

Le site de Jungle UtopiaLa Page FaceBook de Jungle UtopiaL’Instagram de Jungle Utopia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s